Nouveau Ayons foi en ce début de saison froide Agrandir l'image

Ayons foi en ce début de saison froide

L516

Nouveau

Ayons foi en ce début de saison froide est une œuvre littéraire rare: ce sont les derniers textes de la poétesse iranienne Forough Farrokhzad, disparue en 1967 à 32 ans, publiés après sa mort, et traduites ici par une compatriote et consœur en poésie: l’écrivaine Sylvie Mochiri Miller

Plus de détails

99 Produits

15,00 €

En savoir plus

Cette femme libre, émancipée, écrivait à 20 ans : « En principe on ne peut fixer de limites à l’art, sinon il perd son âme ». Elle disait encore : « Je crois qu’il faut être poète à tous les instants de la vie ». Elle traite dans son œuvre de la relation homme/femme, de la condition féminine dans la société iranienne, et, plus généralement de notre condition humaine (l’amour, l’oppression, la mélancolie, l’espérance…)

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Ayons foi en ce début de saison froide

Ayons foi en ce début de saison froide

Ayons foi en ce début de saison froide est une œuvre littéraire rare: ce sont les derniers textes de la poétesse iranienne Forough Farrokhzad, disparue en 1967 à 32 ans, publiés après sa mort, et traduites ici par une compatriote et consœur en poésie: l’écrivaine Sylvie Mochiri Miller

Donnez votre avis